Sous le signe jaune
top rpg
TOP 50 Rpg
Clique ici pour la musique d'ambianceOu iciDéveloppement toujours en coursRoleplay [ON] !Samedi 12 octobre - 26 octobre 1957Partenariat ouvert
A savoir
#Le forum ouvre ses portes et le Staff termine le développement ! Bon jeu à tous !
#Merci à N-U pour l'aide apportée à l'esthétique du forum.
#Membres du Staff : Isaac, Lloyd
Contexte
Arkham.
Une ville mystérieuse s'il en est.
En tout cas c'est ce que vous diront nombre d'habitants du Massachusetts qui évitent la ville et ses alentours.
Cela vient peut-être du fait que les deux institutions les plus renommées de la ville soient son asile psychiatrique et l'Université Miskatonic, dont la réputation s'est faite sur la singularité des cursus d'études proposés, comme par exemple l'étude de l'influence des sciences occultes sur le monde.
Mais si vous demandez à un habitant, il vous répondra qu'Arkham est des plus normales, et que les racontards à l'origine des rumeurs qui ternissent son image ne sont que de simples jaloux.
Enfin, c'est-ce qu'ils auraient dit jusqu'à il y a quelques jours. En effet, depuis le lancement de la mission Spoutnik 1 le 4 octobre 1957, une étrange atmosphère règne sur la ville, mais pas seulement.
Vous vous réveillez en sueur, paniqué, durant la nuit du 12 octobre 1957, votre paisible sommeil interrompu par un terrible cauchemar.
Cependant, ce dernier n'était pas comme les autres, tout semblait si réel alors qu'il y avait créatures ailées, monstres sous-marin et démons venus d'outre-monde. Mais le plus terrifiant restait cette voix d'origine inconnue, qui résonnait et résonne encore dans votre tête, elle parlait de destin funeste aux sources incompréhensibles et de magie noire. Elle murmurait, chuchotait et susurrait à votre oreille avec un ton si malsain que chaque mot provoquait inquiétude et dégoût. Les paroles abstruses mettaient en évidence quelque chose bien en particulier, un signe, un don, une marque à la couleur de l'ambre et qui, de part son illumination dorée, était capable de vous donner des pouvoirs surnaturels et de changer le monde.
A votre réveil, vous espérez que tout cela n'était que pure imagination, mais la marque constituée de trois branches distinctes était bien là, sur votre corps. Comment ? Pourquoi ? Vous ne savez pas. Mais une chose est sûre, c'est que dans Fièvre Jaune, les mystères et danger de la ville créée par Lovecraft se dresseront sur votre route.
Êtes-vous prêts à vous plonger dans la sombre Arkham de 1957 ?
Evénements
24/10/1957 Cauchemar collectif.
Evénement intermédiaire, inscriptions jusqu'au 09/06/2016 à 12h00. Vivez la plus terrible des expériences dans vos rêves, à plusieurs. Pour plus d'informations, consultez la catégorie événements !
Fièvre Jaune
LE SIGNE EST SUR VOUS

Partagez | 
 

 12/10/1957 - RP Ethan Drake - Un nouveau cauchemar. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
Cela faisait une petite semaine que Ethan Drake vivait dans un petit appartement modeste situé dans les rues françaises, dans le quartier Sud-Est de la mystérieuse Arkham.

Il y a deux jours, il reçut une lettre, mais n'eut pas encore le temps de la lire, peut-être prendra-t-il le temps bientôt, il n'avait même pas vu le nom du destinataire.

Ethan avait toujours du mal pour dormir, et encore plus dans ce lieu assez inconfortable mais la nuit du 11 au 12 octobre 1957 fut particulièrement difficile.

Pour une fois, des cauchemars prirent le dessus sur les rêves « habituels » que subissait le jeune Drake depuis la vision dans la maison de ses parents. Il vécu là encore des scènes occultes, terribles ; Il vit des créatures indescriptibles tournoyer autour de lui et un bruit strident lui casser les oreilles.

Il se réveilla en panique, plus que d'habitude, et remarqua très vite une marque jaune sur le dos de sa main droite.


Dernière édition par Isaac Zachariasz le Mer 8 Juin - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
La peur d'Ethan était palpable. Assis sur son lit, il ne pouvait pas détacher son regard de la marque qui ornait sa main.
Il essaya de se frotter la main contre le drap de son lit, et même de la gratter avec ses ongles mais rien n'y fit. Elle était bel et bien là et ce n'était pas un rêve.

Encore sous le choc, il se leva et tituba jusqu'au bureau dans le coin de sa chambre et s'assit sur la chaise, la tête dans les mains. Il ne pouvait s'enlever les images des cauchemars qu'il a fait cette nuit, et la soudaine apparition de cette étrange marque l'inquiétait au plus haut point.

En redressant légèrement la tête, il aperçut la lettre qu'il reçut il y a peu et entreprit de l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
Ethan Drake ouvrit lentement la lettre posée là depuis deux jours, à l'aide de sa main toujours marquée. Il ne se rendait pas encore vraiment compte de ce qui se passait, peut-être voulait-il simplement retrouver le sommeil, et par la même occasion s'occuper de ce courrier qui traînait depuis un moment.

Il posa ses yeux sur une écriture très féminine, soignée et élégante, et se mit à lire, presque à haute voix, comme si il voulait se rassurer après les événements qu'il avait vécu.

« Cher M. Drake,


Peu importe ce qui me pousse à vous écrire, mais un concours de circonstances, couplé à un incroyable talent, certainement un don que l'on m'a offert à ma naissance, m'ont appris votre histoire, et votre situation.

Il se peut que j'ai besoin d'hommes comme vous, j'ai de quoi offrir travail, réconfort, et nouvelle vie. Toutes les personnes que j'ai engagé sont satisfaites, et Arkham m'adore.

Si vous êtes capable de réaliser certaines tâches et services pour moi, je peux vous procurer ce dont vous avez besoin, et même vous créer des chemins afin de tracer une nouvelle route ou même de monter l'échelle sociale de cette ville parfois trop perverse.

Si vous êtes intéressé, ou si vous désirez de plus amples informations, nous pouvons nous retrouver très bientôt. Je serai au bar « L'honoré », situé sur la grande avenue du quartier Sud-Est, le 12 octobre dès 19h00.

Si vous avez peur de ne pas me reconnaître, jetez un œil à vos journaux. Je vous conseille la Gazette, excellent quotidien. »


Anastasia Laval.


Ethan Drake avait déjà entendu, ou lu ce nom quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
La définition d'une mauvaise journée venait de changer pour Ethan. D'abord les cauchemars et l'apparation de cette étrange marque, et maintenant l'apparition d'une femme qui connaîtrait son histoire et qui aurait besoin de ses "services".
Ethan ne voyait pas en quoi il pouvait être utile à cette femme, en tout cas pourquoi lui plus qu'un autre. Mais le fait qu'elle recherche quelqu'un comme lui attisa sa curiosité. En quoi était-il différent ? Il ne se considérait pas comme quelqu'un d'exceptionnel, en tout cas pas jusqu'à aujourd'hui et la soudaine inscription d'un symbole incongru sur sa main.
Le nom de cette femme ne lui était pas inconnu, mais il n'arrivait plus à se remémorer son visage.
Étant toujours plongé dans les journaux, il commença sa recherche dans les quelques exemplaires de la Gazette qu'il conservait avec lui, il n'aura ainsi peut être pas besoin d'aller chercher celui du jour pour découvrir le visage de celle qui lui donnait rendez-vous ce soir même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
Ethan Drake pouvait trouver des informations relatives à cette fameuse Anastasia Laval assez aisément. Elle fut interviewée par la presse et d'autres personnes plus d'une fois, et Ethan apprit, grâce aux quelques journaux qu'il lui restait, de nombreuses informations.

Anastasia Laval serait une parisienne d'origine, possédant désormais une résidence principale à Boston et une secondaire à Arkham. Riche oisive, dilettante, elle serait particulièrement cultivée et aiderait alors des recherches au sein de l'université Miskatonic, principalement dans le domaine des arts.

Surnommée la Française, ou encore Dulcinée, elle serait une très charmante jeune femme, possédant une richesse immense, et amoureuse non seulement de maquillage et de produits cosmétiques, mais également de gloire. Elle offrirait, depuis peu, des petits boulots pour les personnes en nécessitant, et s'intéresserait un peu plus à la politique d'Arkham et des environs.

Ethan reposa ses journaux, ayant trouvé le maximum d'informations à propos de la française, il avait encore toute la journée devant lui – si il comptait faire quelque chose – avant d'accepter ou refuser cette surprenante invitation.


( Fiche d'Anastasia Laval disponible ici )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
À première vue, Anastasia Laval semblait être une jeune femme de bonne fréquentation. Malgré tout, Ethan ne pouvait s'empêcher de se montrer réticent à aller voir cette demoiselle. L'enchaînement des événements ne lui plaisait pas du tout, et puis comment savait elle la vérité sur des événements qu'il s'était évertué à cacher ?
Le choix était difficile pour Ethan.

Son instinct lui criait que ce n'était pas une bonne idée, mais sa curiosité et sa volonté d'acquérir des informations surpassait ses craintes. Il ne pouvait pas louper une occasion d'en apprendre plus sur ce qu'il s'était produit cette nuit là, et peut être même sur ce qu'il c'est passé ce jour-ci. Or il ne le fera pas sans précaution.

Il lui fallait d'abord trouver une paire de gant. Ethan n'en portait pas ordinairement, même en cette froide saison. Et il lui semblait impératif de cacher ce symbole, ne serait-ce que par précaution. Il se prépara donc à sortir en s'habillant d'un de ses costumes favoris ainsi que de son imper avec lequel il dissimulera temporairement sa marque en tirant sur la manche.

Il y dissimula également son couteau de combat, par précaution, et profitera de sa sortie pour récolter des informations supplémentaires sur Anastasia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
Ethan Drake sortit de chez lui ; en ce 12 octobre 1957 la température avait fortement diminué, l'air froid traversait la veste du jeune homme, le soleil était dissimulé derrière une masse épaisse de nuages et certaines personnes dans la rue, n'ayant pas prévues une telle chute, tremblaient, marchaient d'un pas rapide vers leurs lieux de travail en tenue bien trop légère.

Ethan se dirigea donc vers le magasin de vêtements le plus proche, à deux rues d'ici, il n'en avait pas pour longtemps et sa dissimulation de fortune devait faire largement l'affaire ; Alors qu'il n'avait marché que deux petites minutes, il remarqua déjà un phénomène étrange. Sur une façade tout à fait banale et lambda de la ville, rattachée à aucun bâtiment, avait été peint, à la manière d'un tag, le signe, le même qui se trouvait sur la main de Ethan.

Le jeune Drake s'arrêta une seconde, juste pour vérifier si c'était bel et bien le même, et c'était le cas, mais ne s'attarda pas plus, car le simple fait de diriger son regard vers la marque lui donnait un sentiment de gêne et une légère douleur sur le dos de sa main marquée.

Le signe:
 

Arrivé au magasin, Ethan arriva à se procurer une simple paire de gants pour quelques dollars, ce qui le soulagea légèrement, il n'avait plus à surveiller le bon placement de sa manche. Ensuite, il alla chercher des informations supplémentaires sur Anastasia, en achetant le journal du jour et en fouillant parmi les plus anciennes éditions, sans oublier d'écouter les rumeurs et les histoires des citoyens d'Arkham accoudés aux comptoirs des bars de bon matin ; Il ne trouva rien d'intéressant de plus au sujet de la française, qui avait l'air d'avoir rejoint Arkham récemment, et midi approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
Soulagé de sa principale préoccupation,Ethan prit le temps d'analyser la situation. La subite baisse de température, ses cauchemars, le signe qui apparait sur sa main et le même signe reproduit sur une façade de la ville. Tout cela lui paraissait de bien mauvais augure.

Il devait absolument se renseigner sur ce qu'il se passait en ville. Peut-être que la peinture qu'il avait vu a été reproduite à plusieurs endroits ? Résolu à poursuivre ses recherches, il devait néanmoins retourner voir cette façade sur laquelle était inscrit le symbole pour s'assurer de sa présence. Rien ne lui semblait réel, et son passé ne le rendait que plus méfiant vis-à-vis de ce genre d'événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
Douteux, Ethan Drake retourna vers le fameux signe apposé sur la façade. Il était bien là, c'était certain, si il voulait attendre quelques minutes, d'autres passants la regardaient aussi, sans trop s'en soucier non plus. Cependant elle procurait toujours ce sentiment de gêne et cette légère douleur sur le dos de la main du protagoniste.

Assuré de la présence de la marque dans le « vrai monde », Ethan Drake pouvait traverser en partie la ville, à la recherche d'autres traces, marchant plutôt aléatoirement dans les rues plus ou moins étroites d'Arkham.

Avec un coup de chance, Ethan Drake trouva la même marque taguée au dessus de l'enseigne d'une épicerie fermée aujourd'hui, à quelques rues de son appartement.
La marque procurait la même sensation, était de la même forme, même couleur mais elle semblait être posée là de manière totalement aléatoire.

Le jeune homme ne trouva pas d'autres marques dans l'immédiat alors que l'après-midi commençait, toujours bercé par la même fraîcheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
Le malaise que ressentait Ethan à proximité des marques le rendait extrêmement méfiant. Rien de tout cela n'était normal, et des souvenirs de récits inquiétant lui revenait. Amplifiant encore son inquiétude. Mais étant désormais certains de la présence de ces marques dans la ville, il était plus que déterminé à rencontrer la jeune demoiselle. Avide d'informations, il fit les derniers préparatifs, nota toutes les informations recueillies ce jour dans son carnet ainsi que l'emplacement des symboles sur les murs.

Le temps qu'il restait, il le consacra à l'opposition de l'étrange symbole à d'autres pour y retrouver d'éventuelles similitudes. Espérant en apprendre plus sur son origine et sa nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
Après avoir marqué toutes les informations intéressantes dans son carnet, Ethan Drake consacra le reste de son après-midi à l'étude du signe jaune.

Mystérieuse, cette marque était totalement inconnue aux yeux du jeune homme. Paraphée à la main sur les murs de la ville, elle était plus ou moins parfaite mais certains détails n'échappaient jamais au créateur ; La marque était toujours composée de trois branches distinctes, une formée en haut à la manière d'une faucille, une recourbée en bas à droite et une bien plus droite en bas à gauche. Toutes convergeaient vers un rond au centre. La couleur jaune semblait importante, elle y figurait sur les trois marques.

Cela dit, la marque apparue étrangement sur le dos de la main d'Ethan était, elle, sans impureté, et très similaire aux graffitis.

Les recherches de Drake étaient difficiles, mais il put émettre quelques hypothèses ; Malgré l'allure de faucille pour la première branche, rien ne semblait lier ce signe à une cause communiste, de plus la couleur rouge était absente.

A l'époque, la couleur jaune n'inspirait rien de bon, elle symbolisait le mouvement décadent ou encore, si on liait cette affaire au symbolisme et aux arts, elle montrait la déréliction, la maladie et les troubles psychiatriques ; Mais ce n'était qu'une couleur, après tout.

On pouvait assimiler le signe à une sorte d'étoile à trois branches, peut-être une inspiration et une déformation du pentagramme mais aucune étoile à trois branches n'était référencée dans les religions et les sectes selon Ethan.

Peut-être quelque chose de satanique ? Mais si ce signe représentait une étoile, il pointerait vers le haut, et apporterait alors quelque chose de positif et faste contrairement aux idées reçues.

Ethan Drake avait réellement l'impression d'avoir à faire à quelque chose de totalement nouveau, un mouvement avait-il été créé à Arkham ? Une nouvelle secte ? Probable. Mais que viendrait faire ce signe sur sa main ?

L'investigateur s'égarait sur la signification des étoiles, désignant principalement une lumière, un guide, avant de soupirer et de fermer brusquement son carnet et ses documents ; Tout cette histoire lui donnait mal à la tête, et l'heure du rendez-vous approchait à grande vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
Le peu d'informations qu'il réussit à rassembler ne lui permettait pas de parvenir à une conclusion quelle qu'elle soit. Et plus important, il devait se dépêcher pour ne pas manquer mademoiselle Laval. La seule qui pourrait peut-être le mettre sur une piste et lui donner les contacts nécessaires pour continuer son investigation.

Mais alors qu'il se dirigeait vers le bar «L'honoré» , Il se remémora les dires de la française et vérifia si son couteau était bien rangé dans sa veste. Non pas qu'il comptait l'utiliser, mais son toucher froid le rassurait et l'aidait à garder son sang-froid. Il hâta le pas, s’efforçant de penser qu'il prenait la bonne décision.

En arrivant sur place, il lui restait encore du temps. Suffisamment pour inspecter l'endroit. Il était déjà passé devant ce commerce, mais n'avait jamais prit le temps de s'y attarder pour prendre un verre. Après examen du bâtiment et de ses environs, il s'adossa contre un mur à proximité et prit son mal en patience en serrant sa veste contre lui. Se protégeant de l'énigmatique froid qui s'abattait sur la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
Ethan Drake arriva à « L'honoré » un peu avant l'heure convenue dans la lettre. C'était un joli bar de la grande avenue du quartier Sud-Est, non rattaché à un immeuble. Il semblait de goût assez noble, de nombreuses baies vitrées ornaient les façades non taguées ni abîmées.

Le jeune homme pouvait être certain que le bar accueillait généralement des habitués assez aisés et anticipait déjà les prix exorbitants, qui n'apparaissent même pas sur le tableau, proche de la porte d'entrée. Le gérant ne les avait pas inscrit, mais il avait minutieusement noté à la craie sur le tableau noir les « spécialités » que pouvait proposer ce bar, notamment plusieurs cocktails dont les recettes étaient gardées bien à l'abri.

Une grande enseigne « L'honoré » surplombait la simple porte d'entrée, qui donnait dans son sens opposée sur le reste de la grande avenue, un coin plutôt agréable mais très fréquenté, où les commerces faisaient de grands profits.

Ethan Drake s'adossa alors à un mur, et attendit dans le froid qui était mordant comme la gueule d'un loup affamé ; Heureusement qu'il était chaudement habillé.

Après deux ou trois dizaines de minutes à attendre, Anastasia arriva, pile à l'heure, il la reconnut facilement, cette petite et fine française, qui s'avançait vers lui dans un long manteau de luxe, comblé par de la fourrure soyeuse. Bien qu'elle n'avait théoriquement jamais rencontré Ethan, elle le reconnut facilement et étonnement. Elle s'approcha de lui lentement, ses pas étaient rythmés par des talons moyens qui atténuaient légèrement sa petite taille.

Sous son manteau, on pouvait deviner une robe rouge de luxe et des collants pour pâlir au mieux au froid. Elle avait une très longue chevelure noire bien coiffée, mais détachée et portait un maquillage assez basique, bien qu'il faisait son effet : du mascara et un rouge à lèvres écarlate.

La charmante jeune femme fixa Ethan de ses yeux très clairs, presque blancs et le salua, tout en se présentant brièvement.

« Avant toute discussion, rentrons, nous allons mourir de froid ici. » dit-elle, d'un air amusé.

Les deux personnages rentrèrent à l'intérieur de « L'Honoré », on y trouvait une belle et agréable moquette bleue, et ce bar était bien riche, bien que pas très grand. La salle principale était chauffée, et on pouvait même saluer un pianiste qui jouait des airs romantiques.

L'honoré, un peu plus moderne.:
 

Anastasia Laval avait l'air de connaître l'endroit, elle se dirigea non pas vers le somptueux comptoir mais vers une table qui était libre, entourée de beaux fauteuils.

Les deux s'assirent l'un en face de l'autre, alors qu'un serveur à l'affût ne devait plus tarder à les rejoindre pour prendre la commande, la Dulcinée entama la discussion par une banale introduction.

« Je suis heureuse de vous voir présent en ce soir, comment allez-vous Monsieur Drake ? Qu'avez-vous pensé de mon invitation ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
Ethan s’installa hâtivement dans un des fauteuils en retirant machinalement sa veste. Le voilà enfin devant celle qui présumait connaître une partie de sa vie qu’il s’était évertué à dissimuler. Il était nerveux, et la beauté de la demoiselle ne l’aidait pas à calmer les tressautements de ses mains.

«Très bien je vous remercie ! Et pour tout vous dire j’ai trouvé votre lettre quelque peu... Mystérieuse.» Articula Drake maladroitement. «Mais je suis honoré d’être en la présence d’une personnalité aussi charismatique et élégante !» Se rattrapa t’il prestement. Il peinait sincèrement à garder un ton aussi serein qu’il l’aurait voulu, lui qui d’ordinaire avait des facilitées à garder son calme.

«Votre lettre à attisée ma curiosité, et pour être franc avec vous, je ne vois pas trop où vous voulez en venir en disant que vous auriez besoin de quelqu’un comme moi. Et je ne pense pas ma situation soit si atypique pour mériter autant d’intérêt de votre part » Dit-il en feignant l’ignorance. « Mais je suis prêt à écouter ce que vous avez à me proposer.»
Enchaina Ethan en décochant un sourire et en reprenant son aplomb naturel aussi rapidement qu’il l’avait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
La française esquissa un sourire calmement, avant de passer une main dans sa belle et longue chevelure noire.
L'air autour de Ethan commençait à sentir le doux parfum de la demoiselle, un parfum très féminin et fruité, puis elle répondit à son interlocuteur.

« Vous me faîtes trop de compliments, voyons ! »

Elle rigola avec un air charmeur, avant de reprendre, plus sérieuse.

« Je ne crois pas généralement en ce genre de choses, mais j'ai pris l'habitude, après conseil d'un bon ami, de consulter une voyante ; Judith Underwood, elle se dit médium et taromancienne, vous avez certainement dû déjà entendre ce nom, elle fait du bruit depuis son stand qu'elle installe tout les dimanches au marché, depuis maintenant de très nombreuses années. » Elle coupa un instant le dialogue, histoire de réfléchir aux mots qu'elle allait employer et pour reprendre un peu son souffle.

« Enfin bref, au début j'étais très dubitative, mais j'avais du temps à perdre, et voilà maintenant quelques mois que je la consulte régulièrement. C'est elle qui m'a parlé de vous, comme elle m'a parlé d'autres personnes qui travaillent pour moi. Je n'ai jamais été déçue de mes employés, à qui j'offre de l'aide, un salaire convenable, et même un toit dans mon domicile secondaire si ils le souhaitent. » Elle marqua une seconde pause, tout en fixant Ethan dans les yeux.

« Mais vous, non seulement vous répondez aux critères de mes autres employés, mais vous avez également un petit plus, un passé un peu tortueux n'est-ce pas ? » Elle posa exprès cette question pour voir la réaction du jeune Drake, mais reprit, sans lui permettre de prendre la parole.

« Ne vous inquiétez pas, je ne connais pas tout de votre vie non plus, et cela ne me regarde guère de toute manière. Pour en venir à un sujet plus concret, je peux vous offrir un logement dans ma grande demeure secondaire, dans le quartier Sud-Ouest d'Arkham, et vous n'aurez qu'à l'entretenir pour recevoir une paie. Je n'ai plus trop le temps de m'occuper de tout ça et mon majordome est à ma résidence principale.  Je vous assure presque 600 dollars par mois, avec un logement gratuit et très peu de travail, au final. » Anastasia souffla encore un coup, pour continuer, et finir de présenter son offre.

« Ce que je viens de vous dire, c'est l'offre habituelle que je donne aux nécessitants, mais j'ai également de nombreux mystères à résoudre, et de problèmes à régler. Si vous avez l'âme d'un garde du corps, d'un détective, ou d'une personne de ce registre, je suis prête à vous offrir encore plus. »

La dulcinée venait de terminer son discours, et alors que Ethan Drake pouvait enfin prendre la parole, le serveur arriva à la table, prêt à recevoir une commande. La jolie jeune femme commanda un cocktail, un martini aux cranberries puis demanda :

«  Et vous, Monsieur Ethan, que prendrez-vous ? »

Anastasia était une habituée, le serveur n'avait pas amené la carte, il comptait simplement prendre une commande et se retirer. Ethan Drake pourra peut-être enfin avoir la parole après cela fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
« Un verra de Cognac, s’il vous plaît. »
Répondit Drake, un peu prit de court par la soudaine apparition de l’employé.

Le serveur hocha la tête en signe d’approbation et repartit en direction du comptoir.

Ethan avait relevé le regard d’Anastasia lorsque celle-ci lui parla de son passé. Il fut rassuré de voir qu’elle n’avait pas de connaissance fondé, mais seulement des indices concernant son enfance. Il put ainsi reprendre la discussion avec une réelle confiance en lui. Même si il se demandait comment un simple médium pouvait en savoir aussi long.

« Il est vrai que je n’ai pas de travail stable et que votre proposition me parait tout à fait honorable. Je peux même dire qu’elle m’intéresse et que je suis prêt à considérer votre offre dès maintenant. »

Il dit cela calmement, en s’appuyant dos contre chaise et tenant fermement les accoudoirs de son fauteuil. Ce que lui proposait Mademoiselle Laval lui semblait peut-être un peu trop beau pour ne rien cacher, dans quel genre d’affaires pourrait fouiner une femme de son envergure ? Quelque chose en rapport avec la mafia peut-être, ou bien peut-être le désir de mettre à découvert une secte au sein de la ville ?

« Il se pourrait même que je corresponde au type de personnes que vous recherchez, mais peut-être pourriez-vous m’en dire un peu plus sur vos travaux d’investigation ? »

Il prononça ces paroles sans en attendre une réponse bien précise, manquant de se perdre dans le regard hypnotisant de son interlocutrice. Il se ressaisit brusquement :

« Auriez-vous remarqué quelque chose qui ne va pas en ville ? »

Il essayait d'acquérir des informations sans se mettre à découvert. Il espérait au fond de lui qu’elle lui parle de l’apparition de ces effrayants symboles jaunes dans la ville sans qu’il n’ait besoin de le lui demander directement. Moins il en dira, mieux il se portera. Il ne voulait surtout pas se compromettre avant d’être conscient de la réelle signification de la marque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
« J'ai remarqué plusieurs choses qui ne vont pas en ville depuis quelques jours, comme d'autres, et les meilleurs journalistes. Cependant je suis souvent déçu du travail de certains détectives et je cherche à monter moi-même mon équipe, voyez-vous. » Elle sourit vers Ethan, avant de se retourner vers le serveur qui revint déjà, et posa les commandes sur la table. Elle continua alors, après avoir remercié d'un hochement de la tête le serveur.

« Je suis heureuse de vous sentir intéressé par mon offre, malheureusement je ne pourrai vous parler de mes travaux d'investigation que lorsque vous aurez rejoint officiellement mes employés, comprenez. » Elle marqua une pause, comme elle avait l'habitude de faire, en trempant délicatement ses lèvres sur les rebords du verre et boire son cocktail frais et coloré, sans déplaire à son rouge à lèvres.

« Cela dit, si vous êtes si enthousiaste, nous pouvons déjà signer un contrat, autour de ces bons verres. » Dit-elle, et sans même attendre la réponse du jeune homme, elle sortit un léger dossier et un stylo à plume de son sac à main de marque.

Anastasia Laval fit glisser le dossier vers Ethan pour qu'il le survole déjà ; En un rien de temps, il pouvait déjà noter diverses informations, son travail commencerait le 16 octobre, il aurait une chambre et une salle de bain privée au domicile secondaire de Anastasia, une demeure de luxe dans le quartier Sud-Ouest. Nourri, logé, blanchi, et payé 625 dollars par mois, il n'aurait qu'à s'occuper du ménage, du rangement, des diverses courses, de garder les plusieurs chats de Anastasia, et parfois de faire la cuisine ainsi que de « répondre aux demandes de Anastasia Laval ». Pouvoir être son chauffeur était également un plus. Il serait cependant le seul employé dans cette résidence pour au moins le mois d'octobre.

La seconde page concernait un peu plus les travaux d'investigation, sans précision, Ethan avait le choix de cocher une ou deux cases : Détective et Garde du corps.
Alors que Ethan allait continuer de lire les multiples informations, la française l'interrompit :

« Croyez-vous aux contes de fées, Monsieur Drake ? Parce que c'est un tout nouveau monde rempli de fantaisie que je peux vous offrir. » Elle acquiesça machinalement, amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2016
avatar
Ethan était étonné du pouvoir de persuasion dont mademoiselle Laval pouvait faire preuve. Tous les acquis cités dans le contrat ne lui semblaient pas être à la hauteur de sa tâche. Pourquoi une telle rétribution pour un travail aussi simple ? Tout cela cachait certainement quelque chose et son instinct lui disait de ne simplement pas signer ce contrat. Il devrait la remercier de son intérêt pour lui, s’excuser, payer la note comme un gentilhomme le ferait et rentrer chez lui enquêter de son côté.

Mais ce n’est pas ce qu’il fit. Sans mot dire, il saisit le stylo à plume qu’elle avait mis à sa disposition et signa le contrat. Cochant par la même occasion les cases attribuées au choix de détective et de garde du corps.

« Voilà qui est chose faites. Aurais-je droit à plus de renseignement dès à présent ? » Il dit cela le sourire aux lèvres, mais au fond il tentait tant bien que mal de se donner de l’assurance.

« Votre éloquence est sans faille, nul doute que vos employés vous soient dévoués. Et je le serais également n’ayez crainte» Laissa t’il échapper dans un rire.

Cette femme avait un pouvoir, il ne savait pas si c’était en rapport avec le don qu’elle avait signalé dans sa lettre mais quoi qu’il en soit, il était désormais impliqué dans quelque chose qui le dépassait peut-être.
Mais c’était aussi en signant ce pacte qu’il se rapprochera le plus de ses objectifs. Du moins c’est ce dont il était convaincu.

Il espérait au moins trouver la vérité sur les marques qui ornent les façades de la ville ainsi que sa main. Et il le souhaitait aussi, sur la vision, réelle ou non qu'il a eu chez ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondateur
Messages : 163
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 21
Localisation : France
avatar
Anastasia reprit le contrat signé et rangea le style à plume, avant de lui rendre le sourire et lui adresser la parole d'un ton amusé.

« Ne soyez pas si pressé, voyons, Monsieur Drake ! Vous aurez tout les renseignements que vous désirez le 16 octobre, mais je ne peux pas tout dire ici. Disons que j'ai des informations particulières, inédites et intéressantes sur l'histoire de « La bête » et d'une autre enquête, encore plus passionnante, dont je vous réserve la surprise. »

Sans s'en rendre compte, cela faisait un moment que les deux discutaient, et c'était là la dernière gorgée du cocktail qu'entamait la française, qui n'avait d'ailleurs pas d'accent très marqué.
Après avoir terminé son verre, elle reprit.

« Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'il se passe beaucoup de choses en ville, et que j'ai deux dossiers à terminer, vous me serez normalement très utile et ma popularité ; Enfin… Notre popularité en prendra un coup, et un bénéfique !  N'avez-vous jamais rêvé d'avoir une paie de rêve et de passer dans les journaux, Monsieur Drake ? » Elle rigola, et commença à ranger ses affaires.

« Enfin bon, trêve de plaisanteries, je vous attendrai à ma résidence secondaire le 16 octobre et quoi qu'il en soit, j'aurai du travail pour vous, et je pourrai même vous aider si vous avez besoin de quoi que ce soit. »

Elle glissa un petit papier vers Ethan, avec l'adresse inscrite sur celui-ci, avant de se lever, prête à saluer son nouvel employé et quitter les lieux, tout en payant les deux verres avec une somme et un pourboire astronomiques.




( Ton introduction est terminée, tu peux la clore avec un dernier message si tu le souhaites, ou la rallonger si tu avais une action importante à faire dans l'immédiat inRP. Tu peux désormais créer un RP solo qui sera encadré par un MJ, ou un RP de groupe en suivant les instructions ici. Sans oublier que pour le moment, tu ne peux jouer que des scènes qui se déroulent du 12 octobre au 26 octobre 1957 comme noté dans la chronologie. Si tu as des questions, n'hésite pas ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fievrejaune.jdrforum.com
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
12/10/1957 - RP Ethan Drake - Un nouveau cauchemar. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ethan Drake ~ PIKACHU !!!
» Le nouveau prodige [Terminé]
» Soyouz, au service du Nouveau Consensus [Terminé]
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fièvre Jaune :: Le Monde :: Quartier Sud-Est :: Les rues françaises-